10/07/2009

Une circulaire postale révolutionnaire.

"Indépendance" '- Samedi -Dimanche 13-14 octobre 1962. 

Les services houdinois viennent de commencer la distribution d'une circulaire qui prend un aspect vraiment révolutionnaire, et destinée aux habitants dont l'habitation ou bien n'a pas de boîte aux lettres, ou bien ne se trouve pas à l'alignement des façades. 

En voici les principaux passages:

"L'Administration des Postes, soucieuse de distribuer votre correspondance dans le plus bref délai possible et avec le maximum de sécurité, fait appel à la collaboration de tous'' ses usagers.

Le fait que votre habitation n'est pas pourvue d'une Boîte-aux-lettres ne permet pas à notre facteur d'effectuer la distribution de votre courrier avec toutes les garanties voulues: vos correspondances peuvent aisément se détériorer ou se perdre. 

L'arrêté royal du 27 mai 1958 prévoit que l'ouverture d'une boîte aux lettres ne peut être inférieure à 22 cm. sur 3 cm., et qu'elle ne peut être à moins de 80 cm., ni à plus de 1 m. 50 du sol, ou de l'endroit où il  faut se placer pour y accéder.

De plus cet arrêté prévoit que les boîtes aux lettres doivent être placées à la limite de la voirie publique. 

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires concernant ces dispositions." 

BUREAU DES POSTES, OU DE CONSULTATIONS ? 

La dernière phrase semble signifier que les services du bureau des Postes se mettent à la disposition des indisciplinés pour les éclairer au sujet des sortes de boîtes admissibles, voire au sujet des endroits de placement, des endroits les plus adéquats pour trouer les portes de façade; peut-être sur la matière à employer, bois, fer, plastique ? 

Quoi qu'il en soit il ne fait nul doute que bien des facteurs ont des difficultés à glisser des plis épais ou des journaux sous des portes; et que certains accomplissent des trajets supplémentaires énormes en pénétrant dans chaque avant-cour ou jardinet des maisons en retrait (dont on ne peut franchir les clôtures latérales sans risquer des conflits ...) 

Cette instruction du service des Postes, parviendra nous le supposons, aux services de l'Urbanisme, aptes à inclure l'obligation d'une boîte "à rue" dans les conditions d'autorisation de bâtir des villas, bungalows... 

Et voici une branche d'activité économique lancée ou relancée: fabriquer et placer des boîtes aux lettres. 

E.L.D.

16:30 Écrit par Petit Loup dans Travaux publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste |  Facebook |

09/07/2009

La passage à niveau de Houdeng-Goegnies

HG_PASSAGE_A_NIVEAU []

16:00 Écrit par Petit Loup dans Cartes postales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chaussee |  Facebook |

08/07/2009

Suppression du passage à niveau

"Indépendance" - Samedi-Dimanche 13-14 octobre 1962. 

Le projet de suppression du passage à niveau est-il allé à vau l'eau? 

A l'inverse de celui de La Louvière dont la solution est en voie d'un tunnel, le passage à niveau de Houdeng-Etat constitue toujours une sérieuse entrave à une circulation normale, particulièrement intense à la Chaussée. 

Sa suppression a déjà été envisagée. Il y a quelque trente ans déjà, M. Devallée, ingénieur des Ponts et Chaussées avait établi un projet qui consistait au passage en tunnel de la Chaussée sous la voie ferrée: projet, qui à l'époque, dut être abandonné à cause des difficultés d'accès qu'il présentait aux établissements industriels qui y sont installés. 

Récemment, lors de la visite en notre commune du Ministre des Travaux Publics M. Merlot, cette question de la suppression du passage à niveau est revenue au tout premier plan de l'actualité. 

Etant donné qu'il n'était nullement question de supprimer radicalement la gare de Houdeng-Goegnies, mais seulement d'y limiter le passage de trains, il fut donc promis à nos administrateurs communaux de remettre à l'étude le problème que pose le passage à niveau à Houdeng-Etat. 

Ce projet serait-il allé à vau l'eau ? 

Toujours est-il que des mois se sont écoulés et l'on ne parle plus de rien. 

En attendant que la question soit solutionnée, la sérieuse entrave persiste et ce sont, à tout instant, de longues files de voitures qui sont immobilisées devant les barrières closes. 

A. D.

16:15 Écrit par Petit Loup dans Travaux publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : passage a niveau |  Facebook |

07/07/2009

La chaussée en 1926

05016_CHAUSSEE_1926 []

16:00 Écrit par Petit Loup dans Cartes postales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chaussee |  Facebook |

06/07/2009

Les services postaux dotés d'une camionette.

"Indépendance" - Samedi-Dimanche 7-8 avril 1962.

Nos services postaux houdinois viennent d'être dotés d'une nouvelle camionnette 2HP, véhicule qui trouve son plein emploi dans l'acheminement du courrier entre Houdeng (Poste), Houdeng-Etat, Bois-du-Luc et Mignault. Il servira aussi à la distribution des prospectus, journaux publicitaires (à déposer à mi-tournée pour la facilité des facteurs. Au "rancart" donc le triqueballe qui servait autrefois à cet effet et qui faisait le désagrément de nos postiers. 

II y a d'ailleurs plus de quinze jours qu'on nous avait affirmé qu'il y aurait du nouveau au bureau des Postes, au début avril. 

Effectivement, ce n'était pas un poisson, mais comme neuf, la population s'attendait quand même à tout autre chose, pour le moins à l'annonce de la cérémonie de la pose de la première pierre du nouveau bureau postal en remplacement du local (ou de la boite), vétusté, insalubre, qui fait la honte de notre commune. 

Mais voilà, on s'en rend compte à présent, la construction du nouveau bureau est une histoire qui nous fut contée et qui, depuis des années encore, nous est si souvent ressassée par les administrateurs communaux eux-mêmes induits en erreur dans les hautes sphères ministérielles par les promesses de ceux qui ont la mission de nous diriger. Bref, pour les prometteurs "de bonjour", cette histoire sent le roussi, elle prend la forme d'un bateau, d'un projet qui s'en est allé à vau l'eau, ou dont la réalisation a été remise aux calendes grecques. 

16:15 Écrit par Petit Loup dans Travaux publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste |  Facebook |

05/07/2009

Chaussée Paul Houtart

08034_CHAUSSEE_PAUL_HOUTART []

16:00 Écrit par Petit Loup dans Cartes postales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chaussee, houtart |  Facebook |

04/07/2009

Un centre de plain air en construction.

"Indépendance" - Vendredi 23 février 1962.  

ET LES TRAVAUX D'ACHEVEMENT DU STADE COMMUNAL SONT EN VOIE DE REALISATION. 

Il y a quelques jours le Conseil communal de Houdeng-Goegnies s'est prononcé sur les emprunts à contracter au Crédit Communal. Ils se montent respectivement à 731.000 francs représentant la part communale dans l'achat de terrains nécessaires à l'achèvement de la plaine des sports et 1.095.000 francs représentant la part de l'intervention de l'Etat dans le dit achat. 

Ces terrains situés rue Jean Jaurès serviront de complément au terrain de football, au terrain de tennis et au coin des enfants actuellement en construction pour accueillir d'autres jeux. 

AVENUE DU STADE. 

Profitant d'une belle après-midi, nous étions allés nous promener de long de l'avenue du Stade où nous avons contemplé les quelque trente-quatre logements et maisons pour pensionnés construites par le "Home Familial", société de construction de maisons à bon marché. 

Nous avons songé qu'il y a à peine quelques années, il existait encore, à cet endroit un chemin dénommé, rue de la Ferme, car au bout de cette ruelle sans issue et boueuse  s'érigeait la ferme des Trieux. Un peu plus loin se trouvait la rue Courte qui depuis a également changé de nom. 

Un jour, l'Administration communale a fait démolir cette ferme et relier les deux rues pour en faire l'avenue du Stade. On sait qu'à l'époque le terrain de football n'existait pas encore à cet endroit. 

En ce temps là, les "Rouge et Noir" jouaient alors à Houdeng-Aimeries sur une prairie appartenant à la famille Boël. Lorsque, expulsés, les footballeurs houdinois se trouvèrent sans ground, les autorités communales d'Houdeng-Goegnies décidèrent de faire un stade communal au Trieu, puisque le Football Club a ses supporters dans les deux Houdeng. 

Mais ce stade resta longtemps inachevé faute de subsides. Las  d'attendre cependant, on a décidé cette fois d'en finir et de  terminer au plus vite l'achèvement du complexe sportif. 

OUVERTURE EN JUILLET.

Désireux d'avoir des précisions au sujet des travaux en cours, nous nous sommes adressés à M. Robert Hermant, secrétaire communal, qui se montra extrêmement obligeant à notre égard et qui nous documenta à souhait. 

"Oui, ce qui manquait depuis longtemps à Houdeng, c'est bien une plaine de jeux pour les enfants, qui, en période de congé ou de vacances doivent jouer sur la rue alors que la circulation est fort intense. Nous avons donc décidé d'en terminer avec notre programme relatif à la construction du Centre de Plein Air". 

Et M. Hermant d'ajouter: 

"Derrière la tribune actuelle du stade vous aurez pu voir l'état d'avancement des travaux en cours. On effectue en ce moment les fondations et la pose des égoûts d'un bâtiment moderne qui servira de salle de jeux pour les enfants. Celui-ci sera construit par les soins de la firme Menin de Baudour et sera doté d'une installation sanitaire. La bâtisse aura 20 mètres de long sur 10 mètres de large. Autour du bâtiment, l'entreprise Azorne fils est occupée de couler le béton du plateau omnisport où sera placé le matériel nécessaire pour les jeux de volley, basket et handball". 

Nous échangeâmes ensuite une poignée de mains avec M. Henri Rochefort., bourgmestre, et les deux échevins, MM. Auguste Nubourg et Léon Nachtergael et nous apprîmes que l'Administrations communale était en pourparlers pour l'achat d'un terrain situé rue Jean Jaurès où elle envisage de placer des courts de tennis supplémentaires. La commune est d'accord et l'affaire soumise à l'approbation du Roi. Il y aura également le "Coin des Tout Petits" avec pataugeoire, bac à sable, carrousel, etc. 

L'ouverture de la plaine de jeux est prévue pour le 1er juillet 1962, si tout va bien. On prévoit également que des repas seront servis à midi et on estime le chiffre d'enfants inscrits pour cette première saison à 200. 

L'ENTREE DU STADE SERA TRANSFORMEE. 

On nous entretint également des travaux d'achèvement qui s'effectueront au stade communal section football. 

"La firme Ernotte, de Villers-l'Evêque, plantera des arbustes et formera une haie de clôture autour du stade. Des vestiaires modernes seront construits pour les joueurs et on transformera l'entrée qui changera tout à fait d'aspect par la construction d'un portique muni de guichets. Si tout s'arrange avec le propriétaire réticent du terrain à vendre, nous prévoyons un second terrain de football destiné aux équipes d'âge. Des arbustes seront plantés prochainement autour du stade qui sera donc clôturé par une haie. De nouveaux gradins seront placés et permettront d'accueillir plus de spectateurs". 

Bref, le stade du F. C. Houdinois prendra peu à peu son aspect définitif et aura grande allure. 

UN JEU DE PATIENCE. 

Et M. Hermant de conclure en disant que toutes ces choses se feront sans subsides étant donné la carence des autorités supérieures a ce sujet. 

Le secrétaire communal termina par ces mots: 

"Enfin Houdeng aura sa plaine de jeux. Il y a longtemps assez que nous en attendons la réalisation. Et dire que tout cela se fera avec les deniers communaux". 

Il ajouta: 

"Et ce qui est important surtout, ceci sans majorer les taxes qui resteront au même taux que les années précédentes".

16:15 Écrit par Petit Loup dans Travaux publics | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |