14/07/2009

De nouvelles maisons vont être érigées

"Indépendance" samedi-Dimanche 27-28 octobre 1962. 

De nouvelles maisons vont être érigées dans de nombreux quartiers des deux Houdeng. 

Nous avons récemment annoncé la mise en adjudication, pour le compte de l'intercommunale "Le Home Familial" de 26 maisons sur le territoire d'Houdeng-Aimeries. 

L'adjudication ayant permis à la firme Werbroeck de Mouscron, déjà connue dans ce domaine, d'être choisie, l'ordre de commencer les travaux a été donné pour débuter après la Toussaint.

Précisons que ce lot comprendra d'abord 16 logements répartis en 2 appartements par habitation, ensuite 18 maisons unifamiliales, et que le tout s'élèvera au bout de la toute récente avenue des Tilleuls, sur un prolongement de voirie aboutissant à la "demi Tour Eiffel" de Genival: une situation admirable au point de vue insolation et au point de vue sanitaire. 

A GOEGNIES. 

Sur Goegnies, où les habitations du Stade, de l'Indépendance, de la rue Jean Jaurès ont rajeuni tout un quartier, c'est maintenant le quartier Trieu-à-vallée, Trieu Pauquet, Brichant, Bois de l'Houpette, qui va se compléter, car la première cité (Jacinthes et Primevères) abrite déjà quelque cinquante familles. 

Et ce jeudi 25 octobre ont été reçues au siège social, les soumissions pour une extension vers le Bois de l'Houpette: la construction d'une part de 28 maisons (et 8 remise), d'autre part de 20 maisons (et 20 remises).

Ces nouvelles habitations s'érigeront une partie au long d'une rue à créer et qui suivra le tracé d'un sentier peu pratiqué prolongeant le Trieu Pauquet vers le chemin du Bois de l'Houpette, ces maisons se situant, les jardins dos à dos avec ceux du bas du Coron Brichant. L'autre partie sera située sur une voirie à créer, également en transformant en rue, un petit sentier campagnard ayant son origine au milieu de la rue Brichant, en façade de l'aboutissement' de la rue d'Houdeng-Aimeries maintenant nommée rue Joseph Wauters. 

L'AVENIR. 

Chacun des sites que nous avons signalé: Bigneau sur Houdeng-Aimeries, Trieu-a-Vallée, Houpette sur Goegnies, tout comme la rue Delsamme à strépy, ne seront pas pour autant saturés, et la société intercommunale y prévoit de nouvelles habitations sociales dans un avenir assez proche.

Et tout cela n'empêche pas que des constructions individuelles continuent de transformer les quartiers hier délaissés parce que loin des centres agglomérés comme les quartiers Pain-Blanc, Balasse, Bigneau, Maladrée, Tir, Saint-Nicolas, Bailli, etc ...

16:30 Écrit par Petit Loup dans Travaux publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maisons |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.