10/07/2009

Une circulaire postale révolutionnaire.

"Indépendance" '- Samedi -Dimanche 13-14 octobre 1962. 

Les services houdinois viennent de commencer la distribution d'une circulaire qui prend un aspect vraiment révolutionnaire, et destinée aux habitants dont l'habitation ou bien n'a pas de boîte aux lettres, ou bien ne se trouve pas à l'alignement des façades. 

En voici les principaux passages:

"L'Administration des Postes, soucieuse de distribuer votre correspondance dans le plus bref délai possible et avec le maximum de sécurité, fait appel à la collaboration de tous'' ses usagers.

Le fait que votre habitation n'est pas pourvue d'une Boîte-aux-lettres ne permet pas à notre facteur d'effectuer la distribution de votre courrier avec toutes les garanties voulues: vos correspondances peuvent aisément se détériorer ou se perdre. 

L'arrêté royal du 27 mai 1958 prévoit que l'ouverture d'une boîte aux lettres ne peut être inférieure à 22 cm. sur 3 cm., et qu'elle ne peut être à moins de 80 cm., ni à plus de 1 m. 50 du sol, ou de l'endroit où il  faut se placer pour y accéder.

De plus cet arrêté prévoit que les boîtes aux lettres doivent être placées à la limite de la voirie publique. 

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires concernant ces dispositions." 

BUREAU DES POSTES, OU DE CONSULTATIONS ? 

La dernière phrase semble signifier que les services du bureau des Postes se mettent à la disposition des indisciplinés pour les éclairer au sujet des sortes de boîtes admissibles, voire au sujet des endroits de placement, des endroits les plus adéquats pour trouer les portes de façade; peut-être sur la matière à employer, bois, fer, plastique ? 

Quoi qu'il en soit il ne fait nul doute que bien des facteurs ont des difficultés à glisser des plis épais ou des journaux sous des portes; et que certains accomplissent des trajets supplémentaires énormes en pénétrant dans chaque avant-cour ou jardinet des maisons en retrait (dont on ne peut franchir les clôtures latérales sans risquer des conflits ...) 

Cette instruction du service des Postes, parviendra nous le supposons, aux services de l'Urbanisme, aptes à inclure l'obligation d'une boîte "à rue" dans les conditions d'autorisation de bâtir des villas, bungalows... 

Et voici une branche d'activité économique lancée ou relancée: fabriquer et placer des boîtes aux lettres. 

E.L.D.

16:30 Écrit par Petit Loup dans Travaux publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.